Depuis 2016, Bosmelet est peu à peu devenu un point de convergence culturelle majeur en Normandie.

Calendrier

Afficher l’agenda complet


Concerts & spectacles

À la découverte du baroque italien

"Déclamons à l’italienne" : affiche

Dimanche 5 mai 2019, 15h

Concert-lecture présenté par les élèves de musique ancienne du conservatoire de Dieppe et la classe d’Italien du lycée Ango.

Lecture-concert : "Sonne-moi ces beaux sonnets" (J. Du Bellay)

Samedi 1er juin 2019, 18h

Œuvres de William Lawes et Christopher Simpson, présentées par le Concert des Planètes consort avec Vincent Vivès, récitant.

Récital lyrique avec orchestre

Samedi 22 juin 2019, 18h

Le ténor Andreas Jäggi, accompagné de l’ensemble Cordes en Seine sous la direction de Jean-Luc Petit, interprète notamment la cantate Meine Seele rühmt und preist BWV.189 de J.S. Bach et le Exsultate, jubilate K.165 de W.A. Mozart.

Festival Contre-points & Diep Haven

6-7 juillet 2019

Voir programmation détaillée.

Concert Fragments de mémoire I

Samedi 20 juillet 2019, 18h

En relation avec l’exposition présentée à Bosmelet, le ténor Andreas Jäggi, accompagné du pianiste Fabrice Coccitto, revisite le répertoire de la Compagnie Alain Germain et présente des extraits de ses spectacles passés, avec des œuvres de Mozart, Charpentier, Gluck, Schumann,…

Récital Schumann

Samedi 24 août 2019, 18

La pianiste Laurianne Corneille interprète des œuvres de Robert Schumann, notamment les Kreisleriana op.16, Gesänge der Frühe op.133, et la transcription de Widmung (extrait des Myrthen, op.25) par Franz Liszt. Ce programme s’accompagne de textes lus par Vincent Vivès.

Récital de musique française

Samedi 31 août 2019, 18h

Le trio Hermes invite l’auditoire à un voyage musical à travers des œuvres françaises de Saint-Saens à Ibert, incluant notamment le Shéhérazade de Ravel et la Sonate pour flûte de Poulenc, mais aussi des œuvres moins connues d’Albert Roussel et de Jean Cras.

Avec Valérie Perrotin (flûte traversière), Éric Beaufocher (piano) et Cécile Camatte (soprano).

Concert Fragments de mémoire II

Samedi 7 septembre 2019, 18h

Avec le ténor Andreas Jäggi et le pianiste Fabrice Coccitto (voir ci-dessus). Œuvres de Mozart, Offenbach, Lehar, Wagner, Strauss,…

Piano romantique et post-romantique

Samedi 21 septembre, 18h

Récital du pianiste Laurent Lamy avec des œuvres de Chopin, Ravel et surtout Karol Szymanowski (1882-1937), à qui l’écrivain Krzysztof Jeżewski a consacré plusieurs ouvrages et dont il a traduit et préfacé certains écrits ; il sera lui-même présent pour lire des extraits de son dernier livre à cette occasion.


Expositions & installations

Fragments de mémoire

15 juin — 6 octobre 2019

Exposition temporaire d’Alain Germain, en complément des collections permanentes exposées à Bosmelet. Un voyage nomade dans l’intermittence de la mémoire, cherchant dans la boutique obscure des souvenirs, des journaux, des bibliothèques, des tessons de vie, des éclats d’instantanés de spectacles vivants s’étageant depuis plus de quarante années. Dispositifs composites rassemblés en quadrilatères, fragments mémoriels d’objets, disparus mais revenants, parcellaires mais plus intenses.

Les amateurs d’expositions et de spectacle vivant connaissent bien Alain Germain : metteur en scène, chorégraphe, écrivain, costumier, scénographe, il a fondé sa compagnie en 1972. Depuis, il a couru le monde sous l’une ou l’autre casquette, signant des événements remarqués pour leur créativité débridée. […] D’une main de maître, il a enfermé ses "fragments de mémoire" dans des tableaux-mosaïques. Le souvenir d’un vêtement, d’un décor, le détail d’un personnage, revivent sous ses carrés de plexi : du Grand Palais à l’Opéra Garnier en passant par les Arts et Métiers. — Bénédicte Philippe / Télérama

Diep Haven

Du 6 juillet au 2 septembre 2019
Vernissage le vendredi 5 juillet 2019, dès 18h30

Voir programmation détaillée.

Carré Michel Hollard

Inauguration le samedi 13 juillet 2019, 18h

Michel Hollard
Portrait par Andreas Jäggi

Dans l’antichambre de l’archevêque, ce nouvel espace muséal est consacré au résistant Michel Hollard, fondateur du réseau AGIR, qualifié par Churchill d’"homme qui sauva Londres".

Projection du téléfilm de Jean L’Hôte L’homme qui a sauvé Londres, 1972.


Stages, académies & partenariats

Programmation en cours d’élaboration.


Colloques & conférences

Prix VMF Patrimoine

22 février 2019, 14h30 :

Restitution et présentation de l’audit réalisé par les étudiants de l’I.E.S.A. dans le cadre du Prix VMF Patrimoine. Événement ouvert au public (entrée gratuite).

Gustave Flaubert, ou le défaut de ligne droite

Lundi 12 Août, 17h

Conférence sur l’œuvre de Flaubert par Vincent Vivès, professeur d’université.

Voir également, le lendemain, la conférence-randonnée dans le cadre du circuit Flaubert.


Événements en plein air

Diep Haven

Du 6 juillet au 2 septembre 2019
Vernissage le vendredi 5 juillet 2019, dès 18h30
Le festival de création contemporaine Diep Haven expose au Bosmelet tout l’été, et trouve début juillet un prolongement avec le festival Contre-Points ci-dessous.

Diep Haven 2019
Programme détaillé

Cette année nous avons invité en résidence au château de Bosmelet deux jeunes artistes : Thomas Portier et Jean-Charles Remicourt Marie, le premier venant de Bretagne et le second de Normandie. Ils seront accompagnés dans la chapelle et le parc du château par Martin Brockman (Sussex) & Alice Schÿler-Mallet (Normandie) qui ont réalisé en collaboration une œuvre in situ mais aussi l’artiste guatémaltèque Maria Adela Diaz avec une vidéo performance.

Festival Contre-points

Samedi 6 et dimanche 7 juillet 2019

En collaboration avec Le Relais, le festival Contre-Points propose un week-end de formes courtes, performances chorégraphiques, plastiques et poétiques.

Contre-Points
Programme détaillé

On aimerait que la frontière conserve ce que l’étymologie gravait en ce mot : le feuillage, la frondaison des arbres, mais aussi le front humain.
Nous sommes en des temps où les frontières se hérissent de guérites, de chevaux de frise, de check-points ou de barrières qui ne s’ouvrent plus. Aujourd’hui, la limite ne se définit plus dans le désir de découvrir ce qui est au-delà mais dans le choix fiévreux, éperdu, douloureux de rompre avec l’autre, de sortir des agencements où s’adjoignent et se mêlent les différences. Nous sommes au temps des Brexit, des murs, des noyades et des replis. Nous sommes donc au temps où il faut faire bouger les lignes de front, les lignes de fuite. Multiplions, dans tous les genres, hors genre, les sorties, les traversées. Inventons de nouveaux territoires.


Le Centre de poésie contemporaine

Le Centre de Poésie Contemporaine, en cours d’élaboration, permettra au château de Bosmelet d’accueillir une communauté sensible à la nécessité de croiser pratiques poétiques (écriture, lecture, performance, hybridation avec les arts ou autres expérimentations du champ social) et réflexions critiques (rencontres universitaires, conférences). Dans cette perspective, le centre cherchera à devenir un lieu où cette communauté pourra se retrouver, dans des ateliers d’écriture, des résidences, des colloques…