Un lieu d’histoire, de culture et de modernité en Normandie.


Le château de Bosmelet vous ouvre ses portes.

dimanche 25 décembre 2016

JPEGSitué entre Rouen et la côte d’Albâtre, au cœur du Pays de Caux, à quelques enjambées d’Auffay et de sa collégiale, le château de Bosmelet, classé Monument Historique, est un magnifique témoin de l’architecture Louis XIII. Nouvellement dédié à l’art et la culture, il présente la collection d’arts du spectacle du fonds Alain Germain.

Édifié sur les fondations d’une forteresse donnée par Henri VI d’Angleterre à son Lieutenant général Sir John Fastolf (passé à la postérité grâce au génie de Shakespeare, Verdi et Orson Welles sous les traits de Falstaff), le château de Bosmelet a été la demeure du duc de la Force, gouverneur de Normandie et précepteur de Louis XV. Il doit sa renommée à la trouée verte de tilleuls, créée par Colinet, premier jardinier de Le Nôtre à Versailles, considérée comme la plus grande d’Europe. Le parc est complété par un jardin fleuri clos de murs, une chapelle du XVIIIe siècle, une orangerie de la fin du XVIe siècle. On y découvre aussi grilles ouvragées du XVIIIe siècle, saut-du-loup, ainsi que, à l’ombre de châtaigniers vieux de 550 ans, les vestiges de la Seconde Guerre mondiale (bunker, pistes menant à la rampe de lancement des V1).

Le château de Bosmelet est un lieu de partage et de culture : concerts, expositions, installations, colloques, ateliers d’écriture et académies musicales se succèdent de mai à octobre.

À la demande, en compagnie du propriétaire, visite privée des salles historiques du château et des collections Alain Germain (dessins de costumes de scène, toiles peintes, sculptures et éléments de décor…).

Le château est classé Monument Historique :
Les chapelle, orangerie, murs d’enceinte, grilles, saut du loup et bassin sont Inscrits au Supplément des Monuments Historiques.
Les arbres (tilleuls tricentenaires et châtaigniers 550 ans) sont classés « Arbres remarquables ».
Le parc est labellisé « Jardin remarquable ».